Le Mont citoyen

Démocratie – Solidarité – Écologie


Venez assister aux débats du Conseil Communal!

Il est important de rappeler que les débats du Conseil Communal sont publics et que tout un chacun peut y participer en tant que spectateur. C’est l’occasion de voir vos élus en action.

La prochaine séance du Conseil est prévue demain soir à 20:15 dans le bâtiment de l’administration communale

Tous les détails,  dont l’ordre du jour de la séance, sont  disponibles ICI sur le site de la commune.

Venez nombreux !


Le taux de l’impôt ne sera pas bloqué trois ans au Mont-sur-Lausanne

La première séance du Conseil Communal élu au système proportionnel a eu lieu ce lundi 3 octobre et les débats étaient vifs et intéressants.

La majorité du Conseil Communal a refusé la proposition de la Municipalité de bloquer le taux d’imposition pour 3 ans. En effet, les représentant (e)s du Parti Socialiste, de l’Entente Montaine et du Mont Citoyen ont jugé qu’il était important de maintenir le taux d’imposition actuel et de se laisser la possibilité de l’adapter (à la hausse ou à la baisse) chaque année, en fonction des besoins de la Commune.

Plus de détails, dans cet article du 24 Heures.

Pour rappel, les séances du Conseil Communal sont publiques et nous invitons vivement chaque habitant du Mont à y participer en tant que spectateur. Les dates des séances sont publiées sur notre site. La prochaine séance est prévue le 7 novembre.

 


Partage des infrastructures et intégration

IRRAUSCH RobertOriginaire de Lausanne, je me suis installé au Mont en 2006, dans la zone agricole de Manloud, avec mon épouse et mon fils, qui a commencé sa scolarité dans notre nouvelle commune.
Membre de l’Ordre de la Poêle depuis 2011, j’ai pu m’investir chaque année dans les deux manifestations qui jalonnent l’activité sociale du Mont : la Fête de Mai et la Saint-Nicolas.
Désireux de proposer des cours d’arts martiaux aux habitant-e-s d’une commune qui ne cesse de grandir et de se diversifier, j’ai fondé une association en 2013. Malheureusement, faute de disponibilités des infrastructures existantes, je n’ai pas pu bénéficier d’un quelconque créneau horaire pour développer mon projet.
N’étant pas le seul dans cette situation, j’ai décidé de m’engager politiquement, pour que notre commune évolue dans des perspectives d’ouverture et de partage, afin de favoriser une meilleure intégration des nouveaux habitant-e-s.

Robert IRRAUSCH