Le Mont citoyen

Démocratie – Solidarité – Écologie

Turbulences au conseil communal autour des commissions de surveillance

Le dernier conseil communal de cette première année de législature a connu quelques turbulences autour de l’acceptation du rapport de gestion 2021 et des comptes 2021. Une première depuis au moins 3 législatures.

Rapport de gestion 2021

Le débat sur le rapport de gestion a été précédé par la lecture de la lettre de démission fracassante de deux des membres de la Commission de Gestion, bien alignés sur les raisons de leur départ de la commission, alors qu’ils appartiennent à des groupes politiques que tout oppose, l’UDC et le Mont citoyen. Le débat a révélé que les deux démissionnaires, très impliqués dans la mission de surveillance de la Commission de Gestion, se sont heurtés à une certaine passivité, voire à de la complaisance, des commissaires appartenant à la majorité municipale, l’Alliance Montaine.

En particulier, il avait été convenu au sein de la Commission que, la Présidence de la Commission, aux mains de l’Alliance Montaine, organise en amont de la Grande visite :

  1. des entretiens et des visites préalables de dicastère;
  2. une séance de coordination avec la Commission des Finances.

Malheureusement, aucun de ses préalables n’a été réalisé et le malaise s’est installé jusqu’à conduire à la démission immédiate et simultanée des deux commissaires, probablement une première au Mont-sur-Lausanne.

Le débat au Conseil sur cet objet a été quelque peu houleux et s’est soldé par une défiance de près de la moitié des conseiller.es présent.es puisque le rapport de gestion 2021 a été accepté de justesse par un vote à bulletins secrets : 29 voix pour, 26 contre et 4 abstentions. Là aussi, probablement une première.

Comptes 2021

Le débat sur les comptes 2021 a été quelque peu ubuesque. La Commission des Finances, soutenue par le SEL, le Mont citoyen et l’UDC, s’est opposée au Municipal en charge des finances (Alliance Montaine) sur le résultat financier de la Commune en 2021. En effet, la Commission des Finances a déposé un amendement au préavis de la Municipalité afin de retirer des bénéfices 2021, 2 millions de francs correspondant à des prestations sociales dus au Canton. Avec cet amendement, le bénéfice 2021 de 6 millions environ passe à 4 millions.

Alors que la correction des comptes demandée par l’amendement est relativement simple et conforme aux meilleures pratiques comptables, le Municipal des finances s’est obstiné à dire qu’au moment de la cloture des comptes, la facture des 2 millions n’était pas encore arrivée, même si la Municipalité savait qu’elle allait arriver.

Comme pour le rapport de gestion, l’Alliance Montaine a soutenu becs et ongles son Municipal lors des débats. Finalement, la raison l’a emporté après un vote à bulletins secrets soutenant l’amendement par 37 oui, 19 non et 4 abstentions.

Les commentaires sont fermés.