Le Mont citoyen

Démocratie – Solidarité – Écologie


Conférence débat ce soir à Lausanne : Démocratie « conventionnelle » et alter-démocraties

Campus Démocratie a invité le Mont citoyen ce soir à 19:30 pour une conférence débat sur le thème Démocratie « conventionnelle » et alter-démocraties. C’est Jean-Pierre MOSER, conseiller communal, qui représentera le Mont citoyen.

Venez nombreuses et nombreux!

Inscription obligatoire au bout de ce LIEN.


La représentation féminine comme écran de fumée

Le PLR met en avant, et il a bien raison, le fait qu’une femme du parti se présente comme candidate à l’élection complémentaire de la commune. Quand on sait que la composition à ce jour de la municipalité est exclusivement masculine, il y a là un argument de poids…

Sauf qu’à y regarder de plus près, une fois l’effet d’annonce passé, les positions prises par le PLR au Mont montrent que sur le fond la question de l’égalité entre hommes et femmes n’est pas au programme pour ce parti.

  • En 2016, comme le montre l’affiche de campagne ci-dessous, le PLR « envoyaient » 7 hommes pour conquérir la municipalité ; deux ans plus tard, le même parti met en avant une candidature féminine. Pourquoi ne pas avoir pas fait cela il y a deux ans ? Opportunisme électoral semble être le bon terme…

  • Le groupe PLR est, avec l’UDC (0 femmes), le groupe avec la plus faible représentation féminine au conseil (26%, contre 40% pour l’Entente Montaine, et 33% au Mont citoyen et au PS).
  • Lors du dernier vote sur le budget, le PLR questionne les développements du service jeunesse et de l’accueil scolaire et parascolaire, voyant là un coût « risqué » pour la commune. Quand on sait que l’offre d’accueil pré- et parascolaire est un facteur déterminant dans le processus d’égalité hommes-femmes par rapport au monde du travail, on comprend très vite que, sur le fond, le PLR n’est pas près de défendre ce sujet autant qu’il se devrait.

La plupart des femmes de notre groupe sont actives professionnellement. A ce titre, elles doivent également se battre pour leurs droits dans le monde du travail qui, on le sait, ne leur fait pas de cadeaux. La question de l’égalité hommes-femmes passera par des mesures concrètes et contraignantes. Par conséquent, le PLR du Mont soutient-t-il officiellement l’instauration de critères évaluant les pratiques des entreprises vis-à-vis de l’égalité salariale pour l’attribution de marchés publics ?

Défendre les intérêts des femmes, dont les salaires et les retraites sont plus bas, c’est d’abord mener une politique sociale. Notamment favoriser des logements, un accueil pré et parascolaire à des prix abordables au Mont.

Rappelons que sur le plan fédéral, le PLR s’est battu pour édulcorer le projet de loi sur l’égalité salariale, jusqu’à le rendre quasi inopérant (25.09.2018). En juin de la même année, le PLR a décidé de refuser de soutenir l’initiative pour un congé-paternité de 20 jours. Est-ce défendre l’égalité ? Si le PLR entend mettre en avant sur le fond une candidature féminine, il doit alors répondre d’abord à ce type de questions… si possible avant la fin des élections.

Et histoire de passer de la parole aux actes, ce qui est sûr, c’est que l’on se réjouit de la présence massive du PLR du Mont, le 14 juin, à la grève nationale des femmes !


Lettre collective d’habitant-e-s du quartier de Pré-fleuri

Des habitants du quartier Pré-Fleuri ont interpellé le Mont citoyen pour qu’il soutienne leur mobilisation concernant l’amélioration des aménagements de leur quartier.

Cliquer sur le texte encadré ci-dessous pour signer en ligne la lettre collective que ces habitants comptent transmettre aux autorités communales.