Le Mont citoyen

Démocratie – Solidarité – Écologie


Démocratie : les priorités du forum citoyen du 16 janvier 2021

Le forum citoyen en ligne du 16 janvier 2021 a été un moment exceptionnel au cours duquel, pendant toute une après-midi, 3 groupes de travail ont débattu et voté afin de choisir les idées à défendre en priorité, au cours de la prochaine législature, sur chacun des piliers Démocratie, Solidarité et Écologie. Fait notable, 50% des participant.e.s étaient des citoyen.n.e.s du Mont qui n’avaient eu aucun contact avec le Mont citoyen jusque là.

Ce premier article revient sur les priorités concernant le pilier Démocratie.

Chacune des images ci-dessous représente le résultat de l’atelier réalisé par un groupe de travail : un panneau avec des idées sous la forme de post-its virtuels sur lesquels les pastilles rouges expriment les votes des membres du groupe. Chaque groupe de travail a sélectionné des idées en provenance de plusieurs sources : les propositions des membres du groupe, la boite à idées (en ligne et sur les cartes renvoyées par la poste) et le projet de programme.

En consolidant les résultats de chaque groupe, on retrouve dans le top 3 :

  • Mettre en place un fonds citoyen (budget participatif) avec 15 votes;
  • Demander la transparence sur la mise en oeuvre des futurs plans de quartier avec 12 votes ;
  • Demander la transparence des élu-e-s de la commune sur leurs différents mandats  (registre des intérêts) avec 9 votes ;
  • Prévoir des moments d’interaction directe entre les municipaux et les citoyens avec 9 votes également.

La vidéo ci-dessous permet de revivre le moment ou chaque groupe de travail présente ses priorités concernant le pilier Démocratie.


Cloture des inscriptions au forum du 16 janvier 2021

Merci à toutes celles et ceux qui ont manifesté leur intérêt pour le forum citoyen du 16 janvier 2021.

Les inscriptions sont désormais closes, le nombre maximal de participant.e.s ayant été atteint. Toutes les personnes inscrites recevront demain 15 janvier 2021 toutes les informations d’accès au forum en ligne.

Comme en 2015, les résultats des débats du forum seront publiés sur ce site ces prochains jours.


Bilan 2016-2021 : nos actions à la Municipalité

Troisième volet de notre bilan 2016-2021 : nos actions à la Municipalité initiées par Philippe Somsky.

DÉMOCRATIESOLIDARITÉÉCOLOGIE
Mise en place du nouveau service de la jeunesse et des loisirs et les nouvelles prestations qui vont avec.Baisse des frais de la cantine scolaire.

Promotion de l’utilisation de produits locaux bio dans les institutions publiques de restauration collective (mise en place de l’éco-score beelong développé à l’école hôtelière de Lausanne)
Prise en compte de toutes les sociétés locales comme de véritables partenaires pour les autorités (création de l’Assemblée des Sociétés Locales).Subventions pour les études de musique à l’EMML.Soutien à la création d’un jardin en permaculture
Soutien à de nouvelles manifestations culturelles dans la commune (Fête de la musique, contes de Noël, cinéma, etc.)Mise en place d’un subventionnement de la garde d’enfants (accueil préscolaire) en fonction du revenu des parents.
Pionniers dans l’interdiction des voyages scolaires en avion.

Mesure reprise depuis par le Canton pour l’ensemble de son territoire.
Développement de l’accueil parascolaire (augmentation des places en UAPE de 125 %)
Développement d’un réseau de boîtes à livres.Gestion de la mise en place de Quartiers solidaires et soutien aux activités intergénérationnelles.
Mise en place de la manifestation Mon’Apprentissage.Développement de l’offre des activités  parascolaires (espace Yolo, livret d’activités sportives et culturelles).
Participation à l’ouverture des bâtiments communaux à tous les usages d’intérêt général.
Intervention de Philippe Somsky à propos des enjeux de l’accord TISA (projet d’accords de libre échange entre la Suisse et une cinquantaine de pays).

Une lettre a été envoyée par la Municipalité du Mont au Conseil fédéral.


Bilan 2016-2021 : nos actions au Conseil communal

Second volet de notre bilan 2016-2021. Il est important de rappeler que toutes les séances du Conseil communal sont publiques et que tous les documents sont publiés sur le site de la commune. Les procès verbaux des séances sont détaillés et très instructifs sur la dynamique du Conseil.

DÉMOCRATIESOLIDARITÉÉCOLOGIE
Demande d’un registre d’intérêts pour les conseillers communaux. Refusé par le conseil.

Le Mont citoyen publie le registre des intérêts des ses conseillers sur son site.
Postulat Martinelli et Urfer 
«Modification du règlement des transports scolaires et introduction d’une subvention à l’achat d’un abonnement Mobilis pour les élèves de 5E à 11E domiciliés au Mont-sur-Lausanne» puis mise en place de la subvention.
Interpellation Prats-Alvarez – Brulé «Pour la mise en place d’une ressourcerie dans le cadre de la déchetterie».

Ressourcerie mise en place aujourd’hui.
Interpellation Etter «Grand-Mont : un quartier ouvert» demandant des explications à la Municipalité sur la pose de la barrière entre l’école du Grand-Mont et le reste du quartier et son positionnement face à la pétition contre cette barrière.Interpellation Martinelli «Sécurisation devant l’arrêt TL Petit-Mont du bus No 8».Postulat Urfer-Gremion «Pour une politique de récolte des déchets verts encore plus cohérente».

Accepté et suivi d’un nouveau règlement pour la récolte des déchets avec un passage porte-à-porte pour les déchets verts, le papier-carton et le verre.
Interpellation Irrausch «Quel avenir pour l’auberge communale» pour que l’auberge communale reste… une auberge.Interpellation Müller-Chabloz «Pour qu’à l’avenir nos jeunes et nos aînés puissent encore se loger au Mont».Interpellation Urfer – Gonzalez «Le Mont ça monte» pour un soutien à l’achat des vélos à assistance électrique.

Soutien aujourd’hui mis en place.
Demande de 30% LUP en réaction à la note municipale sur la politique du logementPostulat Roulet «Moins de glyphosate et de pesticides dans notre commune».
Tentative d’amendement du PAC La Clochatte pour imposer 15% de LUP.

La tentative a échoué mais a poussé la Municipalité a imposé 5%
Interpellation et résolution Urfer et consorts «Pour une commune sans OGM».

Refusé par le Conseil.
Interpellation de Yolanda Müller-Chabloz: «Labellisation du Mont-sur-Lausanne – commune en santé».«Proposition de mettre les véhicules électriques de l’administration communale à disposition du public le week-end».

Refusée sous prétexte que le véhicule Mobility est sous-utilisé.
Interpellation de Catherine Roulet: «Le Mont: une commune solidaire»Intervention de Arnaud Brulé invitant à prendre du recul car il trouve que les enjeux écologiques sont pris un peu à la légère par le Conseil communal.
Interpellation Prats-Alvarez «Pour un engagement solidaire et durable de la commune du Mont sur Lausanne au projet porté par la FEDEVACO, Fédération vaudoise coopération.»Postulat Urfer – Müller-Chabloz «Pour la création d’un plan d’action vélo».

Refusé par le Conseil.
Postulat Viviane Alvarez-Prats: «Projet en faveur de la biodiversité».

Refusé par le conseil.
Postulat Remo Studer: «Pour une politique de développement de la biodiversité grâce aux pollinisateurs».
Interpellation Catherine Roulet: «Pour un engagement de la commune en faveur de la Biodiversité» avec le groupe biodiversité de Quartiers Solidaires.
Interpellation Urfer «Accompagner les changements de pratique en matière de mobilité» suivie de la résolution acceptée par le conseil.

Le Conseil communal soutient la Municipalité dans sa volonté d’étudier la faisabilité d’aménagements pour la mobilité douce rapides à mettre en œuvre.

Le Conseil communal formule le vœu que ces aménagements soient alors réalisés au plus vite. »
Postulat Roulet «Ma commune chauffe, que faire» pour lutter contre les îlots de chaleur.

Refusé par le Conseil.
Postulat Roulet «Pour un plan climat communal»
Postulat Müller-Chabloz «Pour un accès piéton à l’Ouest de la Commune» pour la création d’un passage piéton sur le bas de la route de la Blécherette.


Conférence débat ce soir à Lausanne : Démocratie « conventionnelle » et alter-démocraties

Campus Démocratie a invité le Mont citoyen ce soir à 19:30 pour une conférence débat sur le thème Démocratie « conventionnelle » et alter-démocraties. C’est Jean-Pierre MOSER, conseiller communal, qui représentera le Mont citoyen.

Venez nombreuses et nombreux!

Inscription obligatoire au bout de ce LIEN.


La représentation féminine comme écran de fumée

Le PLR met en avant, et il a bien raison, le fait qu’une femme du parti se présente comme candidate à l’élection complémentaire de la commune. Quand on sait que la composition à ce jour de la municipalité est exclusivement masculine, il y a là un argument de poids…

Sauf qu’à y regarder de plus près, une fois l’effet d’annonce passé, les positions prises par le PLR au Mont montrent que sur le fond la question de l’égalité entre hommes et femmes n’est pas au programme pour ce parti.

  • En 2016, comme le montre l’affiche de campagne ci-dessous, le PLR « envoyaient » 7 hommes pour conquérir la municipalité ; deux ans plus tard, le même parti met en avant une candidature féminine. Pourquoi ne pas avoir pas fait cela il y a deux ans ? Opportunisme électoral semble être le bon terme…

  • Le groupe PLR est, avec l’UDC (0 femmes), le groupe avec la plus faible représentation féminine au conseil (26%, contre 40% pour l’Entente Montaine, et 33% au Mont citoyen et au PS).
  • Lors du dernier vote sur le budget, le PLR questionne les développements du service jeunesse et de l’accueil scolaire et parascolaire, voyant là un coût « risqué » pour la commune. Quand on sait que l’offre d’accueil pré- et parascolaire est un facteur déterminant dans le processus d’égalité hommes-femmes par rapport au monde du travail, on comprend très vite que, sur le fond, le PLR n’est pas près de défendre ce sujet autant qu’il se devrait.

La plupart des femmes de notre groupe sont actives professionnellement. A ce titre, elles doivent également se battre pour leurs droits dans le monde du travail qui, on le sait, ne leur fait pas de cadeaux. La question de l’égalité hommes-femmes passera par des mesures concrètes et contraignantes. Par conséquent, le PLR du Mont soutient-t-il officiellement l’instauration de critères évaluant les pratiques des entreprises vis-à-vis de l’égalité salariale pour l’attribution de marchés publics ?

Défendre les intérêts des femmes, dont les salaires et les retraites sont plus bas, c’est d’abord mener une politique sociale. Notamment favoriser des logements, un accueil pré et parascolaire à des prix abordables au Mont.

Rappelons que sur le plan fédéral, le PLR s’est battu pour édulcorer le projet de loi sur l’égalité salariale, jusqu’à le rendre quasi inopérant (25.09.2018). En juin de la même année, le PLR a décidé de refuser de soutenir l’initiative pour un congé-paternité de 20 jours. Est-ce défendre l’égalité ? Si le PLR entend mettre en avant sur le fond une candidature féminine, il doit alors répondre d’abord à ce type de questions… si possible avant la fin des élections.

Et histoire de passer de la parole aux actes, ce qui est sûr, c’est que l’on se réjouit de la présence massive du PLR du Mont, le 14 juin, à la grève nationale des femmes !