Le Mont citoyen

Démocratie – Solidarité – Écologie


Tous nos candidats

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.


Le lien social par le tissu social

C’est par mon travail que je suis arrivé au Mont en 1998. Depuis, je n’ai plus quitté la Commune qui a vue l’arrivée de nos cinq enfants, aujourd’hui tous scolarisés à l’école du Mont.

Deux choses me tiennent particulièrement à cœur pour le développement de la Commune.

013_©_sylvain_chabloz

Développer un politique sociale, sportive et une culture inter-générationnelle

Très vite avec la venue au monde de nos enfants nous avons été impliqué dans la vie associative communale, société de gym, foot etc… Cette vie sociale est un point fort de la Commune et elle doit le rester. Mon engagement va dans le sens d’un développement de la vie sociale pour renforcer les liens entre les gens sur d’autre ressorts que la consommation.

Développer une politique familiale et de la jeunesse cohérente

Au quotidien, je ne peux que constater que la question de la famille et de la jeunesse ne se pense pas de manière cohérente dans la Commune à ce jour. C’est ici, me semble-t-il, une question de volonté politique. Vouloir créer des synergies entre les services de la Commune, les associations est nécessaire et passera par la création d’un service communal dédié uniquement à ces questions.

Elu au conseil communal depuis 2012, je me suis toujours efforcé de soutenir ces orientations et je continuerais à le faire…

Bertrand MARTINELLI

 


Propagande…

Selon le Larousse, la propagande est « l’action systématique exercée sur l’opinion pour lui faire accepter certaines idées ou doctrines, notamment dans le domaine politique ou social ». C’est aussi la réponse transmise par le Greffe de la commune du Mont-sur-Lausanne au groupe le Mont Citoyen quand celui-ci a demandé de publier dans le journal communal un compte-rendu du forum citoyen qu’il a organisé le 28 mai 2015.

En effet, par l’intermédiaire du secrétaire communal, le comité de rédaction des 4 coins du Mont a fait savoir qu’il ne voulait pas faire paraître l’article pour cause de « propagande ».

A ce stade, deux remarques :

  • Le journal communal diffuse par son action systématique une opinion pour faire accepter certaines idées, cela d’autant plus quand il ne peut pas y avoir de débat contradictoire dans ledit journal. De là à dire que le fait de ne pas avoir de débat contradictoire dans le journal en question en fait un outil de propagande, il y a un pas, que je franchis volontiers, voire qui est mis en exergue dans ma deuxième remarque.
  • C’est un employé de l’administration qui transmet l’information par sa fonction ; donc ici, en plus, nous sommes en face d’une propagande d’état, soutenue par son appareil…

La question de la transparence est revenue comme un thème fort lors du forum citoyen. On voit ici que le simple sujet du débat contradictoire, levier nécessaire à cette transparence, est combattu de manière virulente. Le fait de rendre ce thème visible dans la campagne électorale pour les élections communales sera déjà un combat en soi… voire une propagande…

Bertrand Martinelli