Le Mont citoyen

Démocratie – Solidarité – Écologie


La poubelle la plus chère du canton serait-elle au Mont ?

 

Selon une évaluation effectuée par la Surveillance des prix en 2013, le coût de l’élimination des déchets au Mont est parmi les plus élevés du canton (point rouge sur le graphique ci-dessous), si on inclut la taxe poubelle et la taxe au sac.

Screen Shot 2016-02-03 at 22.11.03

Cliquer ici pour voir le graphique à sa source

 

La Surveillance des prix a donc recommandé à la commune de baisser ces tarifs. Ce que la commune n’a tout simplement pas fait comme dit le rapport ci-dessous:Screen Shot 2016-02-03 at 22.17.23

Cliquer ici pour voir le rapport intégral à sa source

Mais en plus, ni le conseil communal ni la commission de gestion n’ont été informé à l’époque de cette recommandation. De qui se moque-t-on ?

Au Mont citoyen, nous sommes favorables au principe du pollueur-payeur, et donc au principe de la taxe au sac. Par contre nous aimerions bien comprendre pourquoi la taxe forfaitaire est si élevée, d’autant plus que la qualité du service laisse à désirer.

Jolanda MÜLLER CHABLOZ

 


Tous nos candidats

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.


Il serait dommage de s’en priver !

Arriv016_©_sylvain_chablozée au Mont un peu par hasard en 2011 en provenance de la grande ville voisine, j’ai peu à peu découvert le charme de ce grand village étalé et je suis heureuse que mes filles y grandissent. Maintenant que j’habite une commune à taille humaine, j’ai vraiment envie de m’impliquer dans ce qui s’y passe.

Je me suis toujours intéressé au bien-être des populations, ce qui se reflète dans mes choix professionnels qui m’ont amenés à la santé publique. Que ce soit dans les pays en voie de développement ou en Suisse, la communauté est un concept au coeur de la réflexion de santé publique.

Ainsi, je me sens concernée par cette communauté du Mont et j’ai envie qu’on s’y sente bien. Pour cela, il faut que la commune assume sa proximité à Lausanne, qu’elle sache être périurbaine tout en soignant sa vie locale et ses particularités.

Beaucoup de nouveaux habitants sont arrivés ces dernières années et le mouvement se poursuit. Au lieu de considérer cela comme une menace, c’est aussi une chance : déjà, sur un plan très terre-à-terre, cela abaisse la moyenne d’âge des habitants et c’est une source de nouvelles recettes fiscales.

Mais aussi, ils arrivent avec leurs idées, leur énergie, leur envie de s’impliquer. Il serait dommage de s’en priver !

Jolanda MÜLLER CHABLOZ