Le Mont citoyen

Démocratie – Solidarité – Écologie


Nous sommes toutes et tous expertes et experts de notre commune!

Né à Orbe (1978), c’est en 2017 que nous sommes arrivés au Mont-sur-Lausanne avec ma compagne et son fils suite à l’arrivée d’un nouvel enfant au sein de notre famille. Je suis d’ailleurs le fier papa du 8000ème montain! Au niveau professionnel, j’ai eu le plaisir d’enseigner les sciences politiques à l’Université de Lausanne. Après quelques expériences professionnelles à l’étranger (notamment Londres et Bruxelles), je suis actuellement secrétaire général du Label cyber-safe.ch, une association à but non lucratif oeuvrant sur les questions de cybersécurité. 

Habitant dans le bas du Mont, j’avais envie de recentrer mon regard sur la commune du haut (et non sur la ville d’en-dessous…). Pour y parvenir, rien de tel que de s’engager dans la politique communale et les valeurs portées par le Mont citoyen me correspondent bien.

Tout d’abord, je suis un fervent partisan de la démocratie locale et participative ; qu’il s’agisse de définir les problèmes ou d’identifier les solutions, les habitant-e-s du Mont concerné-e-s sont les spécialistes de terrain à même de construire des solutions acceptables par toutes et tous. Bref, nous sommes toutes et tous experts de notre commune, développons donc l’intelligence collective car ensemble on est plus fort.

Ensuite la question environnementale me tient particulièrement à coeur. Parce qu’il n’y a pas de travail ni de profits sur une planète morte, il est essentiel d’agir aujourd’hui pour protéger notre environnement, il en va de l’avenir de nos enfants. Et il est ici important de ne pas sous-estimer la portée des actions communales en matière d’environnement ; échelon propice à l’expérimentation et au développement de solutions innovantes, nous pouvons être une source d’inspiration pour bon nombre de collectivités, en Suisse et même au-delà !

Enfin, ayant travaillé pour une organisation syndicale européenne, je suis convaincu que la question de la solidarité et d’une juste redistribution des richesses doit être abordée afin d’assurer une meilleure cohésion sociale. Je tiens aussi à m’engager sur les questions du vivre ensemble et de solidarité entre générations, notamment afin de discuter et de développer des façons de réduire l’isolement et la solitude chez nos aînés ; ils ont beaucoup fait pour nous, montrons leur notre reconnaissance!

Dr. Christophe HAUERT