Le Mont citoyen

Démocratie – Solidarité – Écologie


Tous nos candidats

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.


La construction du bien commun par la participation citoyenne

005_©_sylvain_chabloz« Enfant » du Mont, j’ai vécu la plus grande partie de ma vie et effectué toute ma scolarité obligatoire dans cette commune. J’ai ensuite réalisé une formation d’employé de commerce. Plus tard, et par des chemins détournés, j’ai effectué des études en sciences politiques ; à la suite de celles-ci, engagé comme assistant doctorant à l’université de Lausanne et à l’EPFL, je travaillais dans le domaine de l’histoire économique. Enfin, je me suis tourné vers l’enseignement professionnel : lieu extrêmement riche d’enseignements, non seulement pour les apprentis, mais aussi pour les formateurs.

Portant depuis longtemps l’envie de m’engager pour la collectivité et le bien commun, j’ai fondé l’association Les Jardins du Mont qui relie directement et sans intermédiaires des producteurs et des consommateurs de la commune soucieux de maintenir une agriculture rémunératrice, respectueuse de l’environnement et de proximité. Le prolongement naturel de cet engagement m’a fait adhérer au syndicat paysan Uniterre et à la FRC.

De plus, comme membre de la coopérative d’habitation SCHL, l’accès pour les familles à des logement abordables fait également partie de mes préoccupations. La commune disposant encore de vastes zones constructibles, il m’est impensable de les voir gaspillées dans des projets spéculatifs hors de prix.

Enfin, la démocratie participative constitue un des axes de notre programme qui me tient le plus à coeur. De fait, moins d’un électeur sur deux accomplit son devoir civique pour les scrutins communaux. Et pour cause : une fois les élections passées, les élus donnent l’impression de jouir d’un blanc-seing pour cinq ans. Il est dès lors très difficile pour les habitants de la commune de faire entendre leur voix ou de participer au débat politique. Pour aller dans ce sens et notamment lors d’un forum organisé dans la commune au printemps 2015, nous avons élaboré avec de nombreux citoyens un programme contenant plusieurs propositions pour permettre enfin l’émergence d’un débat public, favoriser une plus grande implication des habitants dans les processus décisionnels – et donner le goût de l’avenir.

Philippe SOMSKY