Le Mont citoyen

Démocratie – Solidarité – Écologie


Je crois en l’intelligence collective et en la nécessité de s’engager

Quand je suis arrivée au Mont en février 2012, j’ai dit en plaisantant à mon mari « dans quatre ans, je suis candidate au conseil communal ! ». Il en aura fallu quatre de plus, et surtout, ma rencontre avec le Mont citoyen pour que je me lance effectivement.

Ces huit années m’ont permis de découvrir ce grand village à côté duquel j’ai pratiquement toujours vécu – j’ai grandi à Bellevaux – mais sans vraiment le connaître. Avec l’entrée de mon fils à l’école, j’ai commencé à m’intéresser de plus en plus à la vie de la commune, et petit à petit, j’ai fini par ne plus me considérer Lausannoise mais Montaine.

Ce que je trouve passionnant dans la vie politique du Mont, c’est qu’elle se joue à une échelle qui permet aux personnes qui s’impliquent de vraiment faire une différence, et que les nouveaux défis qu’elle présente requièrent des solutions innovantes. 

Qu’il s’agisse d’urbanisme, de vie scolaire ou sociale, mais aussi de thématiques plus générales comme le climat, nous avons tous et toutes la possibilité de continuer à faire évoluer le Mont vers le meilleur. Les pieds bien ancrés dans le sol grâce à ses racines rurales et le regard tourné vers l’horizon, notre commune a tout pour devenir une ville moderne, tout en restant conviviale et reliée à ses citoyen.ne.s.

Je crois que le lien nous rend plus fort.e.s et que les petites actions ont un vrai pouvoir quand elles s’accumulent. Je crois en l’intelligence collective et en la nécessité de s’engager. C’est ce que je veux faire à présent, m’engager pour notre commune et ses habitant.e.s.

Martine THÉRAULAZ BEAUD